img9505
logo definitivo scritte bianche

Tenuta Pietraperciata, via Fondaco D'accorso sn, 98039  | Trappitello di Taormina (ME)

logo definitivo scritte bianche

Infos & Contacts

Infos & Contacts

Tenuta Pietraperciata, via Fondaco D'accorso sn, 98039
Trappitello di Taormina (ME)

​ + 32 498 958386; 

+39 329 8343562 info@giardinivictoria.it

Tenuta Pietraperciata, via Fondaco D'accorso sn, 98039
Trappitello di Taormina (ME)

​ + 32 498 958386; 

+39 329 8343562 info@giardinivictoria.it

Le Jardin, ou plutôt les Jardins Victoria, est un parc ornemental immergé dans le domaine agricole historique de Pietraperciata à Taormina. Les travaux d'accessibilité des Jardins au public ont débuté en 2021 pour permettre les premières visites en mars 2023.

Les jardins de Vicoria sont ouverts uniquement sur rendez-vous et sur réservation du mercredi au dimanche.

Le Jardin, ou plutôt les Jardins Victoria, est un parc ornemental immergé dans le domaine agricole historique de Pietraperciata à Taormina. Les travaux d'accessibilité des Jardins au public ont débuté en 2021 pour permettre les premières visites en mars 2023.

Les jardins de Vicoria sont ouverts uniquement sur rendez-vous et sur réservation du mercredi au dimanche.

QUI SOMMES-NOUS

 

LES JARDINS NATURELS VICTORIA


facebook
instagram
whatsapp

Les jardins Victoria constituent un véritable parc ornemental situé au sein de l'historique domaine agricole de Pietraperciata à Taormina. Nous travaillons à la réalisation des Jardins Victoria et avons ouvert au public en Mars 2023. Les visiteurs des quatre coins du monde pourrons admirer notre vaste collection de fleurs parfumées et colorées  et découvrir de multiples arbres tels que des bergamotiers, des citroniers, des caroubiers, des figuier classiques ou encore des figuiers de Barbarie. En parcourant les sentiers qui traversent les collines du domaine, le visiteur sera amené à vivre une véritable expérience sensorielle à travers les essences parfumées du maquis méditerranéen, et l'observation d'oiseaux rares et d'insectes à proximité des étangs.  

tw-08

Le deuxième thème, concerne la remise en valeur des espèces indigènes dans le “Pomario ” ou verger, d'essences et d'arbres fruitiers tels que l'amandier et le pêcher ainsi que des oliviers, des vignes, des caroubiers et des agrumes, fortement présents dans l'agriculture traditionnelle jusqu'au milieu du siècle dernier. Enfin, le troisième thème vise à renouer avec les éléments paysagers de la Taormina du XIXème siècle introduits par les nombreux voyageurs et mécènes de l’époque. Parmi ces derniers, Florence Trevelyan joua un rôle majeur dans l’édification de luxurieux parcs et jardins botaniques. Elle contribuera à enrichir le paysage de Taormina avec de vastes collections d'arbres, de plantes ornementales et de fleurs d'ici et d'ailleurs tels que des pins, des cyprès, des rosiers, des pivoines, des lilas, des glycines, et bien d'autres encore. Le visiteur pourra également apprécier la présence de cette ressource qu'est l'eau et du soin avec laquelle celle-ci est administrée. La fonte des neiges aux sommets du volcan Etna forme le fleuve de l'Alcantara dont l'eau, à travers d'anciens canaux, parvient aux Jardins, permettant ainsi d'irriguer les cultures durant les mois d'été; grâce à un système de récupération d'eau de pluie, celle-ci est à son tour réutilisée au profit des Jardins; Enfin, la géologie du terrain, propre aux monts Peloritani, permet à l'eau d'être filtrée et conservée. C'est ainsi qu'une source secrète au sein du domaine permet l'alimentation en eau des étangs et la création de zones humides tant convoités par de nombreux oiseaux, insectes, amphibiens et papillons.

Les jardins, qui s'étendent sur 6 hectares de collines, sont une réalité unique à Taormina. Aucun autre parc ouvrant ses portes au public sur le territoire ne permet d'admirer une aussi riche collection de fleurs et de plantes ornementales parfaitement  intégrée dans les pratiques de l'agriculture traditionnelle, encore en plein essor.

Les plans du Jardin ont été conçus en collaboration avec le studio SciaraNiura de Francesco Borgese, un protagoniste veillant depuis plus de 25 ans à la protection de jardins historiques siciliens et ainsi plus largement, à la protection du paysage. Les Jardins Victoria offrent aux visiteurs des promenades extraordinaires le long de terrasses, conduisant à des points d'observation aux vues surprenantes de beauté. Les jardins vous invitent à découvrir et à vous laisser emporter par trois thèmes reliés entre eux, autour de l'harmonie entre la nature et l'histoire du territoire. Le premier thème est la préservation et la promotion de la biodiversité originelle du territoire grâce à la collaboration avec le Jardin Botanique de Catania: un programme scientifique est en cours pour la réimplantation d'espèces locales du maquis méditerranéen.

tw-08img_2212img_9505img_2254img_0769img_2257img_0484img_2210img_2211img_2204img_2197img_0744img_9029img_2243img_2223img_2209img_2227img_2240img_2226img_2224img_9791img_8927img_2242img_2256img_2244img_2255img_2246img_2218img_2149img_2221img_2160img_2220img_2219img_2253img_2247img_2199img_2217img_2245img_2222img_2169
img4171

Vittoria Alliata di Villafranca

Présidente et fondatrice des Jardins Victoria à Taormina

Vittoria Alliata di Villafranca est née à Palerme où elle a obtenu son diplôme en agronomie; grâce à la bourse Fulbright, elle a poursuivi ses études dans l'une des cinquante meilleures universités du monde, l'Université de Californie à Davis, où elle a obtenu une maîtrise en sciences en 1981. En Californie, elle passera deux années qui façonneront sa future carrière : elle perçoit clairement l'importance de renforcer les qualités innées qu'elle porte en elle comme sa créativité, sa curiosité et son courage, qui, avec son engagement et ses bases solides en matière scientifique, l'accompagnent encore aujourd'hui dans les activités qu'elle entreprend.

Sur la photo: Vittoria Alliata di Villafranca

Lors de son retour en Italie en 1983, elle fût confrontée à des choix importants: poursuivre une carrière universitaire consacrée à l' enseignement et à la recherche scientifique; se lancer dans une activité entrepreneuriale en se basant sur la société familiale d'agrumes Pietraperciata (pendant longtemps, l'Alliata songe à la création d'une pépinière); ou encore, se consacrer  à une organisation internationale au service de grands idéaux. C'est cette dernière voie que choisira Vittoria Alliata. En 1985 elle rentre au sein de la Commission européenne. Dans un premier temps, elle contribue à la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC), pour ensuite concevoir et appliquer les programmes d'aide aux pays d'Europe centrale et orientale  (PECO) qui voient le jour suite à la chute du mur de Berlin en Décembre 1989,  et qui accompagneront les changements épocaux qui suivront. À partir de la seconde moitié des années 1990, Vittoria Alliata accompagne les PECO dans le gigantesque processus de réformes législatives et de système, indispensables à leur entrée au sein du marché unique de l'Union européenne, dans une UE des années 2000 qui vise à s'élargir. Le marché intérieur, la politique des marchés publics, et la politique de cohésion sont parmis les principales politiques auxquelles Vittoria participe: dans leur création d'abord, et dans leur application ensuite. Nommée directrice en 2008, elle dirige alors des équipes de professionnels, issus de tous les États membres de l'Union européenne (UE) afin de les accompagner dans la réalisation des objectifs ambitieux des politiques de cohésion économique, sociale et territoriale. L’Alliata quitte la Commission européenne en 2021 pour se lancer, avec l'aide de son mari, le britannique William Floyd, dans un projet qui lui tient à coeur depuis longtemps, la création d'un jardin botanique et ornemental  au sein de son entreprise sicilienne, et de l'ouvrir au public: les Jardins Victoria. "Cette idée entrepreuneuriale signifie pour moi de mettre ensemble, comme dans la création d'un puzzle, toutes les expériences acquises jusqu'aujourd'hui et pouvoir contribuer ainsi de manière concrète, à la relance durable du territoire sicilien d'où je suis originaire - dit l’Alliata. Derrière ce projet, l'intention est de travailler tout en soutenant de manière affirmée certains des objectifs de l'Union européenne auxquels je me suis dédiée pendant de nombreuses années: la lutte pour la préservation de la biodiversité, l’engagement pour la sauvegarde du territoire et de son paysage, la participation à la création de nouveaux emplois et la développement durable dans les secteurs économiques au sein des zones rurales. Le terme de développement durable n’est pour moi pas juste un slogan à afficher, il s’agit d' un concept qui place la dignité humaine et le respect pour l’environnement au centre. Je pense sincèrement que les efforts de chacun peuvent aider à changer les choses. Je m’engage en mettant à disposition les compétences que j’ai acquises durant toutes ces années: capacités managériales, une excellente connaissance des politiques de l’UE et du fonctionnement de ses institutions ainsi qu’un réseau de contacts dans le monde entier.

img2245

Newsletter

INSCRIS-TOI À NOTRE NEWSLETTER

Nous avons ouvert au public en Mars 2023. Continuez à suivre toutes les nouveautés et services des Jardins Victoria à Taormina.

 

Create Website with flazio.com | Free and Easy Website Builder